CSI n°72 : Momotchi du 22/09/2022 vaccin et grossesse : étude canadienne sur effets secondaires

CSI n°72 : Momotchi du 22/09/2022 vaccin et grossesse : étude canadienne sur effets secondaires

Researcher Raises Doubts on Vaccine Efficacy

Researcher Raises Doubts on Vaccine Efficacy

Un chercheur émet des doutes sur l’efficacité d’un vaccin

In France, the Senate is investigating side effects in connection with COVID vaccines, but its hearings have not been made public. NTD spoke to a researcher, who has testified in front of a Senate committee and advocates for the public release of its findings.

En France, le Sénat enquête sur les effets secondaires liés aux vaccins COVID mais toutes ses auditions n’ont pas forcément été rendues publiques. NTD s’est entretenu avec un chercheur, qui a témoigné devant une commission du Sénat et plaide pour la diffusion publique de ses conclusions.

Christine Cotton

Biostatistician 23 years experience in pharmaceutical industries CEO of my own company : a CRO Clinical Research Organization

 

Corrélation entre le respect du port du masque et les résultats de l’étude COVID-19 en Europe

L’analyse observationnelle suggère que l’utilisation généralisée de masques n’a pas été en mesure de réduire la transmission du COVID-19 et suggère également que l’utilisation universelle des masques peut avoir eu des conséquences imprévues néfastes.

Résumé

Le port du masque a été l’intervention non pharmaceutique la plus courante au cours de la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19). La plupart des pays ont mis en place des recommandations ou des mandats concernant l’utilisation de masques dans les espaces publics. L’objectif de cette courte étude était d’analyser la corrélation entre le port du masque et les taux de morbidité et de mortalité au cours de l’hiver 2020-2021 en Europe. Les données de 35 pays européens sur la morbidité, la mortalité et l’utilisation des masques pendant une période de six mois ont été analysées et croisées. L’utilisation des masques était plus homogène en Europe de l’Est que dans les pays d’Europe occidentale. Les coefficients de corrélation de Spearman entre l’utilisation du masque et les résultats du COVID-19 étaient soit nuls, soit positifs, selon le sous-groupe de pays et le type de résultat (cas ou décès). Les corrélations positives étaient plus fortes dans les pays d’Europe occidentale que dans ceux d’Europe orientale. Ces résultats indiquent que les pays ayant un niveau élevé d’utilisation des masques n’ont pas obtenu de meilleurs résultats que ceux ayant une faible utilisation des masques.

Source – étude | EN