Sélectionner une page

Ce laboratoire P4 de Wuhan est au cœur des accusations américaines contre  la Chine | Le HuffPost

 

 

 

Le laboratoire P4 de Wuhan. Un établissement sur sol chinois certes, mais dont les patrons réels semblent appartenir à la supra-élite globalisée…Cet établissement semble aussi chinois que le bâtiment de Nestlé à Vevey est suisse…

De plus en plus de scientifiques pointent du doigt la possible (probable?) fabrication du SARS-CoV2 en laboratoire. Ils appellent la chose Gain de fonction (GOF pour gain of function). Une publication très importante est citée en fin de page. Elle est rédigée par Ariel Fernández qui semble offrir des preuves scientifiques pour appuyer l’évolution fabriquée du virus Bat CoV RATG13 vers SARS-CoV2 (voir le schéma ci-dessous). Les ajouts jaunes sont la cause de la transmission vers l’humain.

 

 

 

1. Deux modifications de gain de fonction du CoV RaTG13 de chauve-souris favorisant la transmission à l’homme. (figure appartenant à l’article de M Fernandez ci-dessous)

On charge pour cela la scientifique chinoise Zhengli-Li Shi, la Bat woman dont on a parlé ces derniers jours sur ce site.

Sans vouloir la dédouaner, notre petite investigation nous mène invariablement vers le professeur Baric de l’Université de Caroline du Nord qui croule littéralement sous l’argent des Gates.

Lecture complète et suite sur le site de l’auteur de l’article Liliane

Share This

Share this post with your friends!